entete_commune
 
 

bulgarian flag
Traversée de la Bulgarie de l'ouest a l'est et du nord au sud
 

Le trajet


carte bulgarie

La Bulgarie se divise en 28 oblasti (provinces)  qui portent le nom du chef-lieu. Nous sommes arrivés par la province de Vidin dans une région appelée Severozapaden qui se trouve être une des plus pauvres d'Europe! On suivra le Danube jusqu'a la province de Monatana ou à Olm,  nous déciderons de nous écarter de notre trajectoire pour embarquer nous vélos dans le train direction Sofia. Pas question de rater l’occasion d’aller voir Alban et Mira qui vivent la bas.
De Sofia, on remontra vers notre cher Danube en suivant l’Iskar qui traverse la province de Vratsa. On suivra ensuite le Danube à travers les provinces de Pleven, Veliko Tarnovo et Rousse. Et la, la route est devenue vraiment ennuyante… Alors, si prêts du but (le delta du Danube), on décide de changer de cap et de piquer vers la mer noire. On traverse les provinces de Razgrad, Shumen et Dobrich pour l’atteindre.
On suivra ensuite toute la cote par les provinces de Varna et Burgas avant de franchir la frontière pour la Turquie.
 
Bulgaria is divided in 28 oblasti (province) who have the name of the most important city. We arrived by the Vidin province in an area calling Severozapaden. One of the poorest in Europe. We followed the Danube by the Montana province where in Olm, we decided to change our plan and get a train to Sofia. Alban and Mira live there and no way for us to miss the oportunity to see them!
From Sofia we went up to reach our dear Danube. In order to do it, we followed the Iskar river wich is passing by the Vratsa province. Then we followed the Danube trough the Pleven, Veliko Tarnovo and Rousse provinces. And there, the road started to be boring so we changed our plan (even if there is none). Black sea direction! We passed the Razgrad, Shumen and Dobrich provinces in order to reach it.
And we followed all the coast by the Varna and Burgas provinces to reach the border with Turkey
.

Le mental

Comme d’habitude au passage d’une frontière, on est tristes de quitter un pays auquel on s’était si bien habitues et angoisses a l‘idée d’arriver en terre inconnue. Nos premiers échanges avec le personnel d’une banque sont plutôt froids et pas très productifs…heureusement, nous ferons dans la foulée une superbe rencontre : Marianne, institutrice qui était très enthousiaste a l’idée de partager un moment avec nous. Le moral est de retour !!
Nos premiers kilomètres se feront dans la légèreté de la découverte et avec  le sourire aux lèvres a l’idée de retrouver Alban et Mira à Sofia. Ca nous fera  vraiment du bien de partager quelques jours avec eux. Nous ne les avons pas vus depuis longtemps.
Le mental sera au beau fixe durant le trajet de Sofia au Danube. La traversée des montagnes sera un pur plaisir et les rencontres merveilleuses.
La morosité de la route suivant le Danube ne nous enchante pas tellement, nous décidons donc de bifurquer. Difficile a accepter car nous suivions le Danube depuis sa source et étions vraiment près du but. Parfois il faut savoir s’écouter et ne pas s’obstiner… C’est un des principes de notre liberté. Une fois le changement de programme accepté, nous nous empressons d’arriver au bord de la mer noire.
Une fois atteinte, l’émotion est à son comble et nous réalisons de quoi nous sommes capables. Ca fait vraiment bizarre de se retrouver ici grâce à l’unique force de nos guiboles !! La suite sera vraiment géniale tout le long de la cote jusqu'à la frontière Turque d’autant plus qu’on partage un bout de notre route avec notre ami Jean.
De manière générale et pour être honnêtes, pour la première fois dans le voyage, l’idée d’arriver en Turquie nous est agréable et  nous l’attendons impatiemment.
 
As usual, it’s a bit difficult to pass the border. We feel confident with the last country and a bit stress about the unknown. Fortunately, almost in the same time we met Mariane. A really nice woman. She is a school teacher and took almost 2 hours with us to share her culture! Nice meeting…  Moral is back!
First kilometers are nice because we discover this new country step by step. We’ve got the smile because we have in head the idea to meet Alban and Mira in Sofia. It was very helpful for us to share those days with them. We haven’t seen them for a long time. Pure happiness…
Nice way from Sofia to the Danube trough the mountain. Cross those mountains was beautiful and so pleasant with amazing meetings.
The gloomy road following the Danube make us changed our plan. Black sea direction! Hard decision for us because we follow the Danube from the beginning and we was so close to the Delta. Anyway, change the path like that it’s kind of our definition of freedom… Once this change accept, we are very exciting to reach the Black Sea!
The feeling, once we reached the Black Sea, was amazing. We realized what we did! Be here only by the power of our legs is a very strange feeling… But so proud of us!
The rest was very nice along the coast with Jean… It’s a pleasure to share many days with somebody and specially Jean because we had the same way of travel.
Finally and to be honest, for the first time, we are exciting to leave Bulgaria in order to reach Turkey!

 

Le pays

Notre aventure en Bulgarie se divise en 4 étapes dont voici un petit résumé :

La première étape se trouve être le nord ouest du pays. On quitte la Serbie a travers les merveilleuses gorges de Djerdap pour arriver en Bulgarie dans un décor plutôt plat donc on rêvasse encore un peu.  Nos premières impressions sur la Bulgarie sont plutôt bonnes mais  quelque chose n’est pas pareil… Déjà le décor est un peu morne. Le Danube a son charme et serpente tranquillement  entre Bulgarie et Roumanie. Dans la plupart de nos campements nous ferons face à la Roumanie qui nous apparait plus déserte et plus nature.  La région fume de partout à cause de la pratique régulière de brulis. Mais pas seulement, dans les villages on n’hésite pas à faire de gros tas de feuilles auxquelles on met le feu !
Nous n’aurons pas eu l’occasion d’être hébergés dans ce court laps de temps mais de faire au moins une belle rencontre celle de Rosa et sa petite fille Aleksandra.
 
Our adventure in Bulgaria is divided in 4 steps, this is a little resume of them:
 
The first step was in the north west of the country. We leave Serbia through the wonderful Djerdap’s Gorges to arrive in Bulgaria in flat scenery then we still dreaming a bit. Our first feelings about Bulgaria are pretty good but something has changed. First the setting is a bit boring. Danube has charm and goes through Bulgaria and Romania. Most of our camps are in the front of Romania who seems to be more nature and wilderness.
Bulgarian peoples are practicing the stubble-burning so there is smoke everywhere in the land, and even in the town where people put fire in the dead leafs piles.
We haven’t the opportunity to find hospitality in this short time but at least a really nice and wonderful meeting: Rosa and her little girl Aleksandra.

 
A Lom, nous nous déciderons à prendre le train avec nos montures pour aller voir Alban et Mira a Sofia.
Un peu galère de trouver une place pour nos vélos mais une fois installes pas de problème. On papote avec les gens, on regarde le paysage (qui au passage défile assez lentement, 4h00 pour rejoindre Sofia!) Une fois arrives a Sofia, nous passerons de merveilleux moments avec nos deux tourtereaux… Nous aurons droit a des journées de visites exceptionnelles puisque Mira sait de quoi elle parle! Sofia est une très belle  ville, a taille humaine avec beaucoup de parcs et d’immenses montagnes en arrière plan.  Nous testerons les meilleures adresses pour boire et manger et ferons quelques musées. Entre autre le musée ethnologique et, mon coup de cœur, le musée militaire qui est énorme dans tous les sens du terme. Autant pour sa richesse en matière de collection qu’éducatif quant à ses explications historiques. Je n’aurais pas cru que j’apprendrais l’histoire d’un pays a travers son musée militaire !!
Nous quitterons avec le cœur serré nos deux hôtes pour aller retrouver notre Danube, mais cette fois nous ferons le trajet à vélo. La reprise sera difficile à cause de la pollution inhalée et des multiples cigarettes !! En plus on s’attaquera aux montagnes directement. Tant mieux ca nous remettra  dans le bain. Ces montagnes s’appellent Stara Planina (vieilles montagnes) et sont très abruptes. Elles ont servi de rempart naturel de nombreuses fois notamment pour protéger l’empire Bulgare de l’empire Byzantin et furent, au cours de l’histoire le théâtre de nombreuses batailles. Les falaises de roches sont a pic, et nous, petites fourmis face a ces géants de pierre nous remontons vers le nord en suivant la très charmante rivière Iskar. Ces montagnes sont parsemées de monastères (La Bulgarie en compte 160) qui sont des bijoux d’architecture et dont les emplacements sont plus qu’idylliques. Ces monastères sont les gardiens de la culture Bulgare mais de nos jours rares sont ceux qui sont habites par les moines a part les plus grands. Lors de cette remontée vers notre cher Danube nous ferons de superbes rencontres et aurons l’occasion de pécher un peu… Le temps pour moi de renouer avec mon enfance : Faire les bons nœuds en démêler certains, lancer la ligne, etc… Une fois les montagnes derrière nous, le terrain de jeux sera quand même plus ou moins vallonné jusqu’au Danube que l’on retrouvera non sans un petit brin de joie…
 
 
In Lom we decide to take the train with our bikes to go to Sofia and visit our friends; Alban and Mira.
It was a bit hard to find a place for our bikes but once we found everything was ok. We speak with peoples, watch on the landscape (who add up really slowly, 4h to reach Sofia!).
Once arrived in Sofia, we have really nice time with our loving couple…We’ve got exceptional touring days because of Mira who knows exactly about what she’s speaking! Sofia is a great and wonderful city, full of green parks with huge mountains on the back. We tested the best addresses to drink and eat and visited some museums. More precisely the ethnologically museum and, the best for me, the military museum, who’s huge, with a great collection and full of historical explanations well done in an educative way. I never thought that I could learn about the history of a country trough his military museum!
We’ll leave our hosts with a tighten heart to find our Danube back, but this time we’ll do the way by bike. It’s a bit hard to be on the road again because of the pollution and as well of all the cigarettes we smoked!!! In addition to that we start directly by ride in the mountains. Good for us, we’ll take back the good habits quickly. Those mountains are calling Stara Planina (Old mountains) and are really steeps. They were using as natural battlements many times to protect the Bulgarian empire from Byzantine Empire and it was the place of many battles.
The rock’s cleaves are as a precipitous, and us, as little ants, we go north following the beautiful river Iskar.
Those mountains are full of monasteries (there are 160 of them in Bulgaria) who are wonderful pieces of architecture and are in idyllic places. Those monasteries are guards of Bulgarian culture but today only the biggest one are filled with monks.
We’ll do really nice meetings on our way to the Danube and we’ll have the opportunity to fish a bit…time for me to revive my childhood: make good knots, sort some out, through the line, etc…Once mountains in our back, the land become hilly until the Danube that we’ll meet again with good pleasure.

 
La troisième partie sera une des plus ennuyeuses. Ca monte et ca descend a travers champs à perte de vue et on ne voit même pas le Danube. Tellement ennuyeuse qu’on en changera nos plans : En revoir le Danube et son Delta, Mer noire nous voici !  Néanmoins quelques citées romaines sur les rives du Danube ravirons notre curiosité comme Novae, ancienne citée Byzantine proche de Rousse qui se transformera en camp légionnaire Romain.

The third part is one of the most boring. It’s going up and down through fields endless. We didn’t even see the Danube.  So much boring that we decide to change our plan: Bye bye Danube and his delta, Black sea we are coming! Nevertheless some Roman city on the Danube bank delighted our curiosity as Novae, Old Byzantin town close to Rousse who became a Roman legionary camp.
 
Nous longerons donc toute la cote Bulgare, mélange d’espaces sauvages (pour la première fois même nous verrons des chevaux sauvages !!) et de chaines d’hôtels  les uns sur les autres !!
Nous nous arrêterons quelques temps a Varna pour recharger les batteries, profiter de la « capitale de la mer » puis pour attendre notre ami Jean qui ne saurait tarder. Varna est une ville historiquement très riches, elle a longtemps été peuple par les Thraces. On y a trouve les première trace d’or au monde (Bijoux, armes, pièces de monnaie…) qui datent de 4600 avant JC ! On peu apercevoir des bains romains en plein milieu de la ville. Enfin je vous laisse imaginer au combien le musée archéologique fut riche et intéressant a visiter. La ville de Nessebar fut une tres belle decouverte aussi. Juche sur un amas rocheux, elle fut d’abord Thrace, puis colonie Grecque, Romaine, Byzantine, Turc et enfin Bulgare. Les temoins de son passe ne manque pas et sont tres bien mis en valeur comme les reste de la forteresse Grecque. Nous visiterons aussi  Sozopol  a l’histoire similaire tout aussi interessante. Nous achèverons notre périple Bulgare en Thrace du nord, région montagneuse et verte et serons excites a l’idée de passer en Turquie…
 
We will cycle along the black sea cost, mix of wild spaces (for the first time we saw wild horses!) and huge resorts. We’ll make a break in Varna to feel up our battery, enjoy the “sea capital” and wait for our friend Jean who will arrive soon in Varna as well… Such an interesting city, full of history. The city was for a long time populated by the Thracians. The oldest golden treasure in the world was discovered in Varna, consisting of coins, weapons and jewellery dating to 4,600 BC. We can see old Romans bath in the city center! So I let you imagine how the archeological museum was rich and interesting. The Nessebar city was very interesting as well, builded in a roc on the sea, it was first a Thracians city, then a Greek colony, Roman, Byzantin, Ottoman and finally Bulgarian. The trace of history are well preserved as the ancient Greek fortress. We visited Sozopol which has a similar history and quiet interesting as well
 We’ll end our Bulgaria trip in north thrace, a mountain and green region. We are really happy to arrive in Turkey.

Les rencontres

Marianne

Institutrice a l’école de Bregovo que nous rencontrons des notre passage en Bulgarie. Nous apprenons nos premiers mots bulgares autour d’un café en sa compagnie et elle nous offre le privilège de visiter son école avec en prime une bonne leçon d’histoire.
 
Bregovo school teacher that we met directly after the boarder. We learned our first Bulgarian words with her while drinking a coffe. She offered us the opportunity to visit her school with a small history lesson in extra.
 

Rosa et Aleksandra

Rencontre très émouvante, Rosa a un visage marque par la vie, un bout de femme gorgée d’émotion. Elle vit avec sa petite fille Aleksandra, leur complicité est incroyable.
Nous passons la matinée ensemble, Rosa nous offre a manger, on s’improvise une séance coiffure.
Nous repartons les sacoches pleines de bonnes choses et les yeux pleins de larmes.
 
Very touching meeting, Rosa got a marked face by the life, a woman full of emotion. She live with her grand daughter Aleksandra, their complicity is amazing.
We passed the morning together, Rosa provided us food, improvised hairstyle session. We went back on the road our luggage full of good things and with tears in the eyes.

 

Alban et Mira

C’est avec grand plaisir que nous retrouvons nos tourtereaux Alban et Mira. Nous découvrons grâce a eux les meilleurs endroits de la ville de Sofia et apprécions beaucoup nos retrouvailles.
 
We got Alban and Mira back for our pleasure. We discovered, thanks to them, the best places of Sofia and we enjoyed our reunion so much
 

Le tailleur de pierres tombales

Il nous accueille sur son terrain pour la nuit, nous offre a manger, une bouteille de rakia, une serre pour prendre la douche a l’abri, et nous avons même droit a un chien de garde bien efficace !

He welcomed us in his property for the night, gave us food, rakia bottle, greenhouse for the shower and even a very efficient guardian dog… who, by the way,  scarried us as well!
 

Anton et Valou

2 pêcheurs avec qui nous partagerons notre soirée dans un endroit sublime. Soirée bien arrosée au rakia.
 
Two fisherman who we spend the night with in a wonderfull place. We drunk a lot of rakia with them!!
 

Yana, Tony et Long

Nous nous rencontrons au monastère et Yana nous invite dans la maison familiale à Vratsa  pour la nuit. Nous partageons un sacre repas, des bonnes parties de rigolade et tous les bons plans pour visiter la Bulgarie.
 
We met each other in a monastery and Yana invited us for the night in her parents villa in Vratsa. We share a very good meal, laughed a lot and she gave us all the good places to see in the Bulgarian coast.
 

Emile

Un ami de Yana qui tient un shop de Cyclisme et qui passera la journée sur nos montures. Il ne se garde pas de nous partager ses techniques de réparations pour notre plus grand bonheur.
 
Yana’s friend who work in a bicycle shop. He spend the day to fix our bike and teach us all the technique to do it by ourselves.
 

Kamil

Un polonais expatrie a Belen pour le travail. Nous partageons une soirée au bar qu’il payera entièrement en contre partie d’une traduction du blog en anglais… Il nous fait part de son remède contre le dérangement intestinal : un shoot de vodka poivrée, et ca a fait son effet le temps d’une soirée.
 
A Polish expatriated in Belen for his job. We spend a night in a bar and he payed everything  in compensation that we have to translate our blog in English! We promised so we do!!! He shared his medication against the stomach pains: Vodka shoot plus black pepper… and guess what.. it’s effective!
 

Jean

Notre ami cyclorandonneur que nous avions rencontre en Serbie le temps d’une journée ! Nous nous retrouvons a Varna et décidons de reprendre la route ensemble jusqu'à la Turquie. Nous apprécions beaucoup sa compagnie, partageons le même style de vie et avons des discussions profondes et sincères.
 
Our Cyclo friend that we met for one day in Serbia. We met each others in Varna and decided to cycling  until Turkey together. We appreciated so much his company cause we got the same way of travelling and we have very interesting and deep conversations together.

Vladimir

Rencontre  magnifique dans un endroit qui  l’est tout autant. Vladimir est un entrepreneur qui est tombe amoureux des lieux et qui y a construit un hôtel traditionnel. Il est tres intéressé a l’histoire du coin et c’est a bord de son énorme 4x4 qu’il nous feras visiter le Cap et les anciennes abbayes qui s’y trouvaient.
 
Nice meeting in such a nice place as well !! Vladimir is an entrepreneur who felled in love of the place and so builded a traditional hostel there. He his really interesting about the history of the place. We’ve visited the cap and the old abbey with his huge 4x4.
 

Cyril et Maria

Ils sont les propriétaires d’un petit camping, l’Anastasia a Aheloi. Arrives de nuit dans ce camping avec Jean, il se trouve que c’est hors-saison et qu’il est ferme mais Cyril et Maria nous laisseront planter nos tentes a cote de la mer et nous ouvriront même les portes d’un bungalow pour que l’on puisse y manger et utiliser la salle de bains. On boit un coup ensemble a l’occasion de notre 100ieme nuit.
 
Owners of a camping : the Anastasia in Aheloi. Arrived there during the night with Jean. It’s out of season so the place is closed but Cyril and Maria let us set our tent in the sea side. They even opened the door of a small bungalow in order to let us eat inside and have a shower! We drunk some wine  for our 100th night.
 

Tourisme

  • La ville de Sofia, ses espaces verts, ses bonnes adresses et ses quartiers sympas.
  • La superbe chaine de montagne Stara Planina .
  • Les monastères au milieu des montagnes.
  • La petite ville de Vratsa a taille humaine et magnifiquement située, les spots d’escalade y sont impressionnants.
  • Les sites Romains le long du Danube près de Rousse.
  • Varna « la capitale de la mer » et son histoire très riche.
  • Le cap d’ Emona qui est très sauvages et magnifiquement préservées des hôtels due a son accessibilité très difficile !
  • Les vieilles villes de Nessebar et Sozopol, historiquement riches et très bien conservées.
  • The city of Sofia, the park there, the good places to be and the friendly neighbohour
  • The wonderfull Stara Planina mountain
  • The monasteries  in the middle of the mountain
  • The town of Vratsa wonderfully located and the imprestive cliff to climb!
  • The Roman ruins alongside of the Danube bank, close to Rousse
  • Varna “Sea Capital” and the greatfull history
  • The Emona cap which is wild, pure and free of resort!
  • The old town of Nessebar and Sozopol, historically rich and well preserved

En Bulgarie tu trouveras

  • Des gens qui font non de la tête pour dire oui et inversement…difficile de s’y faire !
  • Des Lada partout, c’est la voiture la plus courante,
  • Des grands nœuds papillons noirs sur les portails des maisons qui annoncent un décès,
  • Des champs en feu, les bulgares pratiquent encore beaucoup la technique du brulis pour fertiliser leurs terres,
  • Beaucoup de champs de tabac,
  • Des gangs de balayeuse ! C’est la saison des feuilles mortes et chaque ville a son équipe de balayeuses qui s’acharnent a faire place nette chaque jour,
  • Des arbres pleins de Martenitza (bracelets rouges et blancs que les bulgares s’offrent le 1er mars en souhaitant bonheur et bonne sante a ceux qui leur sont proches),
  • Du boza, boisson a base de blé…accrochez vous, c’est spécial !
  • Des banitsa, viennoiseries faites de feuille de brique et de fromage qui se mange au petit déjeuner,
  • L’ayran, boisson a base de yaourt coupe a l'eau assaisonne avec du sel et du poivre,
  • Kufte et Kebabce qui sont des préparations de viande hachée et assaisonnée en forme de boulette aplaties ou de saucisses,
  • Le sirene (fromage de vache frais)
  • bien sur le fameux yaourt bulgare!
  • Le lev bulgare ; 1leva=0,5euro
  • Des hordes de chevaux sauvages,
  • La mer noire,
  • L’alphabet cyrillique un poil différent de celui utilise en Serbie,
  • La ville de Brest….si si !
  • Quelques minarets,
  • People who make yes with the head to mean no and no to mean yes… Hard to handle it!!
  • Lada everywhere it’s the car of the population.
  • Big black bow-tie in some doorway where someone died.
  • Field in fire. They use this old technique a lot to fertilize the earth.
  • A lot of tobacco field.
  • Sweeper gang! It’s the season of dead leaf and each city got their sweeper team who focus on the leaf in the ground.
  • Three full of Martenitsa, a red and white bracelet that the Bulgarian offer to each other for luck.
  • Boza, drink from the wheat… very special, be careful!
  • Banitsa, pastry with brick doo and cheese that we eat on the breakfast
  • Ayran, drink with yogourt, water, salt and black pepper
  • Kufte and Kebabce,grind  meat with spicy in two different shape: sausage and flat meatball
  • Sirene, fresh cow cheese
  • Of course the famous Bulgarian yogourt
  • The Bulgarian Lev:  1Leva=0.5 euros
  • Pack of wild horses
  • The Black Sea
  • The Cyrillic, which is a bit different of the Serbian one
  • The city of Brest… not a joke!
  • Some small minaret

A vélo

  • Bon courage pour trouver la route 6.
  • La Bulgarie refait la route de Sofia a Vratsa dans les Stara Planina et c’est très agréable.
  • Les routes sont majoritairement en piteux état.
  • Le petit village d’Emona sur le cap est très difficile d’accès mais ca vaut le coup.
  • Les automobilistes klaxonnent pour vous alerter de leurs présence, certains sont quand même un peu dangereux.
  • Quand vous demandez votre chemin rappelez vous toujours que les signes de la tète pour dire oui un non sont l’inverse de chez nous. Ecoutez donc plutôt que regardez !
  • Good luck to find the European road 6.
  • They renew the road from Sofia to Vratsa across the Stara Planina… what a pleasure!
  • Road are mainly in bad shape.
  • The small village of Emona in the cap is really hard to reach… but if you feel it do it! It’s so nice over there.
  • Drivers are beeping the horn to let you know that they gonna pass you. Be careful some of them are a bit crazy.
  • When you ask for the road be careful. The sign yes with the head mean non and vice versa! So listen the people, don’t pay  attention the the head’s move!

Les stats

  • 36 jours dont 11 de repos
  • 1290 kms soit 51km/jour
  • budget alimentaire 275,00 euros, soit 7,67/jour
  • budget hébergement 147 euros
  • budget extras 167 euros
  • budget vélos 30 euros
  • budget équipement 35 euros
  • budget transport 13 euros
  • soit un total de 670,00 euros
  • 36 days, 11 days off
  • 1290 kms, 51km/day
  • Food : 275,00 euros,  7,67/day
  • Accommodations 147 euros
  • extras 167 euros
  • bicycle 30 euros
  • equipement 35 euros
  • Transport 13 euros
  • 670,00 euros in total

menu_photo
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement